Vous êtes ici : Accueil > Notre école > Conseil d’école > Compte-rendu du 3ème Conseil d’école 2014/2015
Publié : 29 juin 2015

Compte-rendu du 3ème Conseil d’école 2014/2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL D’ECOLE N°3 DE L’ANNEE SCOLAIRE 2014/2015

Vendredi 26 juin 2015, 18 heures 00

Enseignants : Mesdames COMPAIN, DURAND, LANDRY, LAVOINE, SIMON, Messieurs ALBERT, MOUCHEL.
Parents d’élèves : Mesdames DUVINAGE, LEMARIEY, LENEVANIC, MONNIE, Messieurs DURAND et HAMON
Mairie : Monsieur ROUSSEL, Adjoint au maire chargé des affaires scolaires
Représentante de la DDEN : Madame EDELINE excusée
Excusée : Madame ALBRIEUX et Monsieur TILMON

Bilan de l’année scolaire 2014/2015 : Que ce soit du côté des parents, de l’élu ou des enseignants, le bilan global de cette année scolaire est jugé satisfaisant grâce à l’abondance et à la qualité des projets menés durant l’année, montrant la belle dynamique à l’école. Citons le camp olympique réussi des CLIS, les visites très enrichissantes de 4 classes à GISACUM près d’Evreux sur un thème historique, les 3 séances appréciées d’école et cinéma, la belle participation de l’école aux croqueurs et aux dévoreurs de livres, le beau travail des CM1 avec le parc des boucles de la Seine, les 2 visites à la ferme des CP, la participation de deux classes avec l’auteur en résidence ou enfin le « Raid nature » des CM1-CM2.

Prévisions et organisation des classes pour l’année scolaire prochaine :
Finalement après beaucoup de mouvements de population, de déménagements, la prévision d’effectifs pour l’an prochain est redescendue à 195 au lieu de 211 en avril qui se répartit de la façon suivante :

CPCE1CE2CM1CM2CLISTotal
Classe1 22 22
Classe2 14 6 20
Classe3 24 24
Classe4 10 12 22
Classe5 14 7 21
Classe6 12 12
Classe7 25 25
Classe8 10 14 24
Classe9 25 25
Total 36 40 26 42 39 12 195

Les conditions de travail semblent donc bonnes dans toutes les classes.

Problèmes de la suppression d’un poste d’infirmière scolaire sur le secteur : Nous n’avions déjà pas de médecin scolaire, ni de psychologue scolaire, et voici que nous apprenons qu’un poste d’infirmière scolaire est supprimé sur le secteur. Ce poste était pourtant très utile pour aider à cerner les problèmes de certains enfants. Comment pourrons-nous aussi établir les P.A.I. pour les enfants qui doivent être suivis médicalement, il y en a 4 en ce moment dans l’école. L’incompréhension d’une telle mesure qui se joint au mécontentement nous pousse à demander, à l’unanimité du Conseil, qu’une motion, relayée dans toutes les écoles, soit envoyée à l’Inspection Départementale de l’Education Nationale de Pont-Audemer, pour protester contre cette aberration :
« Le Conseil d’école de Paul HERPIN déclare à l’unanimité de ces membres protester contre la suppression annoncée d’un poste d’infirmière scolaire » sur le secteur. Vu l’absence de psychologue et de médecin scolaire sur ce même secteur, cette infirmière était le seul lien existant encore entre l’école et les services de santé. L’année scolaire prochaine, il risque donc de ne plus y avoir du tout de visites médicales pourtant si importantes pour la détection et la prévention des problèmes de santé chez les enfants, problèmes qui influencent beaucoup la réussite scolaire. »

Le point sur les demandes du Conseil d’élèves : Une demande du Conseil des élèves qui se plaignaient du gâchis de papier dans les toilettes a été entendue par les responsables de la Mairie. Le papier essuie-mains sera donc remplacé à la rentrée prochaine par des souffleries.

Bilan financier de la coopérative et de l’association scolaire : A l’image de la très belle fête de l’école que nous avons vécue la semaine dernière, les recettes ont été plus importantes cette année. Les sorties scolaires ont dans le même temps été moins couteuses notamment au niveau des entrées et les déplacements moins longs. Pas de voyage à Paris cette année pour les CM2 mais du camping à … Pont-Audemer ! Résultat : la réserve de la coopérative et de l’association s’élève à environ 10700€ au lieu de 8000€ l’an passé à la même époque. Un compte rendu détaillé sera établi dès que possible sur le site de l’école et sera visible sur les documents de rentrée.

Projets pour l’année scolaire 2014/2015  : L’école s’est engagée dans plusieurs actions culturelles :
• Ecole et cinéma pour toutes les classes
• Les croqueurs de livres pour les CE
• Les dévoreurs de livres pour les CM
L’école va tenter d’initier également un projet « Chorale » avec le collège. Les Classes de CM se réengageront dans le projet en lecture et expression écrite avec l’auteur en résidence. Plusieurs classes de l’école travailleront aussi avec le théâtre. La classe de CLIS et une autre classe travailleront enfin sur le thème du jardin avec l’arborétum d’Harcourt.

Questions diverses :
• La question du transport au complexe des classes pour les activités sportives est posée. M. ROUSSEL rappelle que l’actuel petit car qui servait jusqu’à présent ne pourra plus être utilisé. La solution de remplacement est en réflexion et n’est pas encore tranchée.
• Le problème du tarif de la cantine des élèves de CLIS est reposé. En effet ces élèves qui sont envoyés dans notre école par la MDPH subissent le tarif des enfants hors commune. M. ROUSSEL répond que les familles doivent en parler au CCAS de leur commune qui devrait payer la différence avec le tarif normal.
• La différence importante entre le tarif le plus haut, 4.90 et le plus bas, 1.75 est jugée injustifiée. Monsieur ROUSSEL rappelle que, même au tarif le plus fort, les familles ne payent pas l’intégralité du coût réel des repas. Le déficit de l’année passée est de 105 000€ supportés par les contribuables de Pont-Audemer. Monsieur ROUSSEL en profite pour rappeler que le système des tickets de cantine va disparaître au profit d’une facturation au mois. Les élèves auront une carte qu’ils passeront dans une borne qui comptabilisera leur nombre de repas pris à la cantine. Tout le monde se réjouit de ce changement mais admet qu’un temps d’adaptation sera nécessaire et que des mesures d’encadrement spécifiques pour les plus jeunes devront être prévues. Le problème du remboursement des tickets restants est aussi posé. M. ROUSSEL indique que les familles qui auraient un nombre conséquent de tickets en trop doivent se rapprocher des services de la mairie qui verront à leur possible déduction sur les premières factures. Le délai de 48 heures pour les enfants malades est jugé trop long : Monsieur ROUSSEL promet une précision à ce sujet.

La séance est levée à 19H10 pour aller boire le verre de l’amitié avec tous les parents et amis de l’école réunis qui ont œuvré ensemble durant cette année scolaire au profit des élèves.