Vous êtes ici : Accueil > La chronique de Paul HERPIN > Chronique de Paul HERPIN 5 : première semaine !
Publié : 9 septembre 2015

Chronique de Paul HERPIN 5 : première semaine !

Déjà une première semaine de passée ! La rentrée n’a que quelques jours et déjà l’école tourne à plein régime. La photocopieuse n’arrête pas et les embouteillages dans la salle des maîtresses sont nombreux. Ca prépare, ça prépare du côté des adultes ! Côté enfants, comme nous l’avions prévu, les nouvelles habitudes ont été rapidement prises. Les réunions de rencontres parents- enseignants se succèdent sans histoire, sans toujours beaucoup de monde non plus. Un petit CP vient d’arriver ce matin, un autre semble avoir du mal à prendre le rythme car, à regarder de plus près, il n’a jamais été vraiment beaucoup à l’école auparavant. Les premières satisfactions ont fait apparaître les premiers sourires mais elles n’occultent pas les premières grimaces nées de situations préoccupantes. La réflexion d’un spécialiste de l’enfance en difficulté qui confiait aux enseignants, ce jeudi, que la machine était bien lourde à faire tourner et qu’il fallait en moyenne deux à trois années pour que les premières mesures soient opérantes pour aider un enfant signalé en difficulté, ne les a pas poussés à l’optimisme. Le départ annoncé de Cyndie, E.V.S. à l’école depuis deux ans n’y contribue pas non plus. Couvertes de compliments pour la qualité de son travail et pour son implication dans la bonne marche de l’école, Cyndie subit, en effet, la règle stupide imposée pour ce genre de contrat. Au bout de 2 ans, on n’arrête ! Les ateliers de la découverte dont elle a aussi la responsabilité ont débuté sans problème preuve si l’en est de sa compétence et de son professionnalisme au service des élèves. Pourtant, elle sera, quand même, remerciée dès le 1er octobre et devra donc cesser ses interventions sur le temps scolaire. On réfléchit bien à une réponse : Une collègue a proposé de lui trouver une place dans le nouveau contrat-ville qui va bientôt être signé et qui prévoit un suivi des enfants en difficulté sur un territoire donné. A la demande des parents, on a aussi écrit une pétition, pour alerter la ville, l’inspection académique de ce qui nous apparaît comme une anomalie. On compte bien d’ailleurs en reparler à la réunion de rentrée des parents d’élèves, ce vendredi 11 septembre 2015, 18H00, salle plurivalente. La deuxième semaine s’annonce, elle aussi, intéressante.