Publié : 20 septembre 2015

Chronique de Paul HERPIN 7 : Vive l’USEP !

Mardi prochain 22 septembre, à l’école, aura lieu l’assemblée générale de l’association USEP de la circonscription. L’USEP, c’est l’Union Sportive de l’Enseignement Primaire. C’est une association très ancienne qui encourage le sport à l’école et que j’ai eu la chance de connaître dès ma première année d’enseignement à Corneville sur Risle. Il faut dire que, Bernard LENORMAND, mon collègue de l’époque, au niveau sportif, avait mis la barre très haute. Tous les après-midis, en effet, il revenait en survêtement pour une heure d’EPS avec ses élèves. Attention, une vraie séance, pas un p’tit jeu pour s’amuser ! A la récré, il les entrainait au tennis de table et le mercredi il les emmenait aux compétitions USEP du canton. Toute l’année également, on se préparait pour la fête de la jeunesse et en fin d’année, on participait à une grande journée de rassemblement avec défilé, fanfare et mouvements synchronisés. En plus de toutes ces activités sportives qui rythmaient la vie de l’école, ce que j’en ai le plus retenu, c’est son esprit : beaucoup de générosité, d’humilité, de complicité et aussi d’humour à l’image du Conseiller pédagogique de l’époque, Jean-Pierre PICARD. Ne croyez pas que j’entretiens là une nostalgie style « C’était mieux avant », mais quand on assiste au spectacle affligeant de certains « mous du g’nou » d’aujourd’hui, on se dit qu’ils devraient en prendre de la graine. L’USEP a, d’ailleurs, toujours entretenu cette tradition de camaraderie et d’authenticité. Elle fut bien accompagnée par Yves RIBAUD, en son temps, jusqu’à se qu’elle tombe ensuite, malheureusement, en déliquescence touchée, sans doute, par les affres de « l’école du XXIème siècle ». Heureusement, autre belle rencontre, arrivait à Pont-Audemer un certain Stéphane JOLY . Confronté, à la chute de l’USEP dans la circonscription, ce nouveau conseiller pédagogique allait déployer travail et compétence pour relancer la machine. Quand Stéphane organisait une manifestation, tout était prévu dans les moindres détails sur des documents synthétiques dont il avait le secret. Je les ai d’ailleurs conservés et je m’en inspire toujours. Hanta LEROUX et Jérôme HENON surent conserver ce capital précieux, puis, plus rien au départ de Jérôme.
Mardi prochain 22 septembre, à l’école, aura donc lieu l’assemblée générale de l’association USEP de la circonscription. En tant que Président, je me dois d’y effectuer un rapport moral sur nos activités de l’année. Ce rapport sera en demi-teinte : Des points positifs car nous avons su conserver un minimum d’activités, le cross, le p’tit tour à vélo, la coupe « athlé », mais des points négatifs aussi avec l’absence de propositions pour les maternelles et le comportement « consommateur » de certaines classes. J’ajouterai également à ces points négatifs notre manque de dynamisme à inventer de nouvelles « choses ». Je sais bien que toute nouvelle idée peut entrainer des frais supplémentaires notamment de déplacements pour les écoles de campagnes et que, par les temps qui courent, le porte-monnaie est vide mais j’ai l’impression qu’il serait sain de revenir au fondamentaux de l’USEP cités plus haut, générosité et complicité. J’y ajouterai, convivialité et humour, car j’espère qu’en plus d’y passer du temps, l’USEP d’aujourd’hui ne va pas être source de morosité et d’ennui. Il faut que ce soit tout le contraire !