Vous êtes ici : Accueil > Notre école > Evènements > POURQUOI NOUS RASSEMBLERONS NOUS CE LUNDI 16 NOVEMBRE PEU AVANT MIDI A (...)
Publié : 15 novembre 2015

POURQUOI NOUS RASSEMBLERONS NOUS CE LUNDI 16 NOVEMBRE PEU AVANT MIDI A L’ECOLE ?

Comme vous le savez sans doute déjà, des évènements graves ont eu lieu ce vendredi 13 novembre à Paris et en Seine-Saint-Denis, autour du Stade de France, faisant 129 victimes innocentes et en blessant beaucoup d’autres. Notre rassemblement a, d’abord pour but de témoigner de notre soutien et de notre solidarité vis-à-vis des familles qui se retrouvent aujourd’hui dans une peine immense. Ce sont beaucoup de femmes, d’hommes, beaucoup de jeunes, privés de la vie qui s’ouvrait devant eux. Ils étaient de toutes les origines, de toutes les religions, de toutes les opinions. Leur seul tort ? Être là au mauvais moment en croisant la route de fanatiques venus semer la mort.

La deuxième raison de notre rassemblement est aussi de renvoyer à ces terroristes un message clair. On ne peut pas comprendre les raisons d’un tel carnage. Comment comprendre, en effet, que des individus, des fous, puissent tuer au hasard pour défendre quelque cause que ce soit ? La violence n’a jamais rien réglé et n’apportera jamais aucune solution aux problèmes humains. Nous devons donc la condamner, fermement, en faisant front tous ensemble, comme aujourd’hui, debout, sans avoir peur car nous sommes unis pour être plus fort.

Déjà, lors de la cérémonie de commémoration du 11 novembre, Berthille, au nom des élèves de l’école, avait dit à propos des violences guerrières : « Si leur sacrifice et les souffrances que nous avons endurées préparent des lendemains plus heureux, tout cela n’aura pas été fait en vain. Mais peut-on espérer en la sagesse humaine ? »

L’espoir, c’est le sens de notre devise nationale « Liberté, égalité, fraternité ». « Liberté » de penser, d’avoir l’opinion, la religion, la façon de vivre que l’on veut ; « Egalité » entre tous les hommes et les femmes, devant la loi, dans toutes les circonstances, durant toute la vie ; « Fraternité » entre les peuples, entre les pays, entre tous les individus. Ajoutez à cela la notion de « Respect », respect des autres, même s’ils sont différents, s’ils ne pensent pas comme nous et la notion de « Solidarité », solidarité notamment vis-à-vis des plus démunis ou de quelqu’un en détresse et vous aurez là les principes, les règles indispensables pour notre « Vivre ensemble ». Nous avons besoin de ces règles et il est important de se les rappeler régulièrement. C’est pourquoi certaines sont d’ailleurs inscrites en grand sur le mur de notre école devant lequel nous sommes réunis. Ne les oubliez jamais !

Répondre à cet article

1 Message