Publié : 20 novembre 2015

Paul HERPIN avec PARIS !

La haine et le racisme ne sont pas inclus dans les péchés capitaux. Ce sont pourtant les pires ! Jacques PREVERT


Comme après les évènements de Charlie Hebdo, les élèves de Paul HERPIN ne sont pas restés insensibles aux attentats de PARIS du 13 novembre dernier. Déjà, lundi, ils avaient spontanément souhaité chanter la Marseillaise après la minute de recueillement. Des dessins et des messages de réconfort avaient aussitôt fleuris partout dans l’école.

Aujourd’hui un mur d’expression a été littéralement pris d’assaut par les élèves. Tous n’ont pas eu le temps d’inscrire ce qu’ils voulaient mais déjà le résultat est étonnant. Les enfants ont vraiment du cœur.