Vous êtes ici : Accueil > La chronique de Paul HERPIN > Samedi 28 novembre, Pont-Audemer accueille l’assemblée générale de l’USEP (...)
Publié : 26 novembre 2015

Chronique de Paul HERPIN N°10

Samedi 28 novembre, Pont-Audemer accueille l’assemblée générale de l’USEP départementale

Samedi à 9H30, à la salle des carmes de Pont-Audemer aura lieu l’assemblée générale de l’USEP départementale. C’est un honneur pour notre ville et notre association locale. La tradition veut que son président ouvre la séance. Voici ce que nous pourrions y dire :

"C’est avec beaucoup de joie et d’émotion que j’ai le plaisir d’ouvrir, au nom de mes collègues réunis au sein de l’association locale de la circonscription de Pont-Audemer, cette Assemblée Générale départementale de l’Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré, l’USEP.
Qui l’eut cru ? Surement pas le jeune instituteur que je fus, débarqué à Corneville sur Risle sur son 1er poste, attribué par défaut, et qui allait découvrir pour l’occasion un sigle, USEP, décliné à toutes les sauces par un collègue raisonnant USEP, enseignant USEP, vivant USEP. Bernard LENORMAND fut donc l’un de mes maîtres, l’un de mes modèles. J’en ai même fait des complexes tant Bernard mettait la barre haut ; mais quelle joie de découvrir en début de carrière une direction toute tracée. Même si cette expérience ne dura qu’un an, service militaire oblige, ma fidélité à l’USEP vient de là. J’eus aussi, il est vrai, une bonne fée au dessus de mon berceau professionnel ou plutôt un roi mage du nom de Jean-Pierre PICARD, le Conseiller pédagogique de l’époque. Il vint d’abord me former puis me convint définitivement de rentrer dans ce qui était à l’époque une grande famille, des instits plein d’humour qui avaient à cœur de bien faire leur bouleau et notamment le côté sportif. La suite de ma modeste carrière fut donc consacrée à essayer modestement de leur ressembler.
Vous avez bien fait de choisir, aujourd’hui, Pont-Audemer comme ville étape de votre association départementale. D’abord parce que Pont-Audemer est une ville sportive, dynamique et qui soutient le sport scolaire, ensuite parce que l’association locale est bien vivante, certes avec des hauts et des bas, mais elle est bien vivante. Des bas, d’abord, avec une difficulté chronique à proposer des activités aux classes maternelles, une difficulté à nous renouveler, à inventer de nouvelles manifestations, à faire preuve d’audace et d’imagination. Des bas aussi avec le manque de reconnaissance, d’intérêt, de soutien ressentis de la part de l’institution. Pour nous, le poste de Conseiller Pédagogique chargé entre autre de l’USEP est, par exemple, très important. Sans faire de problème sur les personnes que nous ne saurions remettre en cause, le confier à quelqu’un qui ne s’est jamais intéressé à l’USEP a été particulièrement mal vécu et son remplacement annoncé par un autre enseignant qui ne s’y intéresse pas davantage est, là encore, une autre déception.
Il y eut des hauts, heureusement aussi, notamment grâce à une rencontre très enrichissante avec un nouveau conseiller pédagogique, Stéphane JOLY. Celui-ci, confronté à la chute annoncée de l’association USEP de circonscription, fit un énorme travail pour monter des manifestations plus étonnantes les unes que les autres. C’est ainsi que l’on découvrit ou redécouvrit à Pont-Audemer le 1er cross des écoles, le 1er P’tit tour à vélo, la 1ère journée « sport ma santé » et la 1ère coupe athlé bien aidée matériellement par une ville sportive qui n’a pas hésité à s’associer à cet effort d’animations. Vous l’avez sans doute compris, nous n’avons fait, depuis, que reproduire son message. Nous y avons été poussés, il est vrai, par deux autres belles rencontres, Hanta LEROUX et Jérôme HENON, Conseillers pédagogiques aussi compétents que souriants, sympathiques et dévoués. Mais c’est aussi et encore Stéphane qui créa la spécificité de l’association locale, une association de circonscription centrale avec des satellites dans les écoles environnantes. Avantage ? Les écoles faisaient l’économie de statuts, de déclarations, bref de paperasses qui font toujours peur. Inconvénients ? Elles n’avaient pas d’existence réelle se privant notamment de financement. Toujours est-il que c’est de cette façon, Stéphane sauva l’USEP locale et mieux la relança de façon pérenne. Preuve en est notre association est fière d’avoir organisé sans discontinuer les 10 p’tits tours à vélo organisés depuis le début de cette opération et nous étions encore une bonne quinzaine à la dernière réunion de l’asso, mardi dernier pour fixer le calendrier de l’année. Elle a donc ses hauts et ses bas mais elle a une existence réelle, elle vit, et elle est donc particulièrement fière d’accueillir aujourd’hui à Pont-Audemer, l’assemblée générale départementale USEP 27. "